Marc-André Champagne

Facebook   Instagram
COURS
CONSEILS DU PRO
CONTACTEZ-MOI
Bienvenue cher/ère golfeurs et golfeuses. Que vous soyez débutant, intermédiaire ou avancé, je serai ravi de vous aider dans votre cheminement de golf. Peu importe votre niveau, j'éprouverai un grand plaisir de développer votre potentiel. Je serai un guide pour que vos parties de golf soient des plus agréables. J’ai l’expérience pour tous les types de joueurs et joueuses. En effet, je suis présentement à ma 17ième années d’expérience dans ce sport. Depuis 6 ans, je suis membre de l’Association Canadienne des Golfeurs Professionnels (CPGA). En plus des cours privés et de groupe donnés dans les dernières années, j’ai encadré plusieurs athlètes de haut niveau faisant partie des programmes golf-études. De plus, j'ai commencé une maîtrise en enseignement cet automne. Pour moi, être pédagogue est une vocation, un art et un travail scientifique continu.

Actualité

17 novembre 2017 : Cours intérieur

L’hiver est la saison propice pour parfaire son élan de golf. Chaque année, je remarque un nombre grandissant de golfeurs voulant améliorer leur élan mécanique au mois de juillet et août. Idéalement, ces mois devraient être consacrés pour jouer, faire des ajustements minimes et améliorer sa gestion de partie (stratégique, mentale et émotive).

Je tente maintenant d’influencer davantage mes élèves à parfaire leur élan lors de la saison morte (novembre à avril). C’est le temps idéal pour améliorer sa technique, tout en renforçant sa forme physique! 😊 Depuis maintenant 18 ans, je consacre principalement mon entraînement technique et physique l’automne et l’hiver dans l’objectif d’arriver à mon plein potentiel au mois de mai, et également d’être compétitif pour mes tournois printaniers et estivaux.

La technologie d’aujourd’hui permet de rendre les entraînements intérieurs plus motivant et très efficace. En effet, les simulateurs de golf offerts au Dooly’s de St-Jean sont dotés de technologies des plus récentes et des plus avancées dans leur domaine. Mon expertise est donc jumelé avec l’aide d’un simulateur haute performance. Ce simulateur utilise deux capteurs pour analyser les données nécessaires à la compréhension de vos coups. Un capteur pour le suivi de la tête de bâton (angle de la face de bâton à l’impact et chemin du bâton à l’impact) et l’autre pour les données de la balle (vitesse, angle d’amorce, spin, direction de la balle). Avec de bonnes pratiques bien dirigées, il n’y a plus d’excuses pour ne pas connaître votre meilleure saison de golf l’an prochain!

Informations supplémentaires : Le prix d’un écran de golf pour une heure est de 15$ lors d’une leçon (même prix qu'un panier de balles) au lieu de 30-35$ l’heure lorsque vous venez jouer ou pratiquer seul. Mes tarifs de coaching deme

25 octobre 2017 : Analyse de putting optimale

Vous souhaitez améliorer votre putting pour la prochaine saison et vous ne savez pas sur quel(s) aspect(s) vous concentrer cet hiver sur votre tapis de putting. Rien de mieux qu’une analyse complète de votre mouvement de putting.

Je viens de faire l’acquisition de la haute technologie de performance TOMI. Par l’aide de radar et de caméra intégrée, ce système analyse les paramètres les plus importants de votre mouvement: alignement à l’adresse, alignement à l’impact, le chemin de la tête de bâton au moment de l’impact (path at impact), chemin de la tête de putter au backswing et au downswing (stroke path), la position du contact sur la face du putter (impact spot), l’angle de la tige à l’impact (shaft impact), la vitesse de bâton à l’impact et le tempo de votre mouvement. Ces données confirmeront ce que vous faites de bon et les choses sur lesquelles vous devriez vous concentrer en pratique.

De plus, vous auriez les exercices nécessaire pour parfaire votre roulé cet hiver! Des pratiques efficaces sont gages de progression plus rapide! Ne perdez plus votre temps à pratiquer de façon aléatoire.

05 août 2017 : Analyse 3D

2 technologies avancées haute performance seront à votre portée ce samedi 19 août pour analyser votre élan.

Premièrement, faites analyser votre élan en 3 dimensions comme les joueurs du PGA le font. Améliorer vos données biomécaniques et votre séquence cinématique. En effet, cette analyse apportera des réponses précises à vos questions sur l’efficacité de votre élan. À l’aide du système d’analyse 3D « MySwing », il vous sera possible d’analyser les inclinaisons, les angles et la rotation des différentes parties de votre corps, et ce, pour les différents segments de l’élan (adresse, sommet de l’élan arrière, impact, finition). Avoir de meilleurs angles et une meilleure séquence = plus de constance et plus de distance! Pour plus d’information : www.myswing.com

Deuxièmement, faites analyser votre élan avec le Flightscope, un « launch monitor » de haute performance qui analysera le chemin de votre bâton, l’angle d’attaque, votre angle de face de bâton à l’impact, votre vitesse de bâton et la vitesse de balle, le spin de votre balle, etc. Il est très intéressant de combiner les deux technologies (MySwing et Flightscope) pour savoir exactement où est rendu votre élan, et ainsi optimiser vos données avec quelques éducatifs.

a) Une technologie utilisée (Flightscope ou Myswing) : 130$ pour analyse de 30 minutes.
b) Combiner les deux technologies : 180$ pour analyse d’une heure. Valeur réelle : 320$

*Place limitée à 7 personnes dans la journée.

02 juillet 2017 : Pratiquez les extrêmes

Drôle à dire, mais une bonne façon de trouver le juste milieu dans son élan est de pratiquer les extrêmes dans certaines facettes de son mouvement ou de ses fondamentaux. Par exemple, un joueur que sa balle part directement à droite (pour le droitier) devrait expérimenter une prise de bâton très forte. Une prise de bâton très forte veut dire que le joueur voit 3 jointures de sa main gauche et aucune jointure de sa main droite à l’adresse. Ceci pourrait l’aider à ce que sa face de bâton arrive un peu plus fermée à l’impact. Il diminuera probablement ses tendances de face de bâton trop ouverte à l’impact, et donc de minimiser des trajectoires de balle excessivement à droite. La pression de la prise pourrait également être expérimentée. Serrez le bâton le plus fort que vous pouvez et frappez quelques balles. Ensuite, prenez le bâton le moins serré (presque relâché) et frappez quelques balles. Vous allez rapidement trouver votre zone de confort en ce qui concerne la pression de la prise. Certains ont besoin d’une prise plus serrée, car ils relâchent le bâton dans l’élan arrière. D’autres auront besoin d’une prise plus légère, car sinon ils empêcheront le release ou n'activeront pas assez leurs gros muscles dans l’élan. Pratiquer avec une face de bâton très ouverte ou très fermée à l'adresse, et vous comprendrez mieux vos trajectoires de balles en lien avec l'ouverture de votre face de bâton.

02 juillet 2017 : suite:pratiquez les extrêmes

Le « stance » (écart des pieds à l’adresse) peut également être pratiquée de façon extrême. Pratiquez quelques balles les pieds très étroits, et d’autres fois, les pieds très larges. Avec un stance plus étroit, les joueurs qui manquent de mobilité du bas de corps trouveront souvent plus facile de tourner dans leur mouvement que s’ils prennent un stance trop large. Plus de rotation=plus de vitesse de bâton, et donc plus de distance.Par contre, un stance plus étroit pourrait nuire à votre stabilité. Même chose pour vos trajectoires de balles. Si vous avez tendance aux « slices », pratiquez des hooks dans le champ de pratique. Sans le savoir, le développement de cette aptitude développera un meilleur alignement, un meilleur plan de bâton ou encore une meilleure compréhension de l’importance de l’angle de la face de bâton à l’impact. Je pourrais énumérer d’autres aspects intéressants de l’élan de golf qui se pratique à l’extrême. Je veux simplement vous faire comprendre qu’il est bon de pratiquer les extrêmes au champ de pratique pour améliorer son élan et ses trajectoires de balles. Comme expérimenter à jouer avec des cordes de guitare trop rigides ou trop molles, on arrive souvent à trouver le juste milieu pour un meilleur son! 😊

16 juin 2017 : La crainte que l'enseignant change mon élan.

Une phrase que j’entends quelques fois des golfeurs hésitants à prendre des cours de golf est la suivante : « l’enseignant risque de changer mon élan, je ne serai plus confortable et je vais jouer encore plus mal. » Il est vrai qu’il faut parfois quelques pratiques et quelques parties avant d’être confortable avec un quelconque changement fondamental (grip, posture, alignement, position de balle) ou technique (plan de bâton, face de bâton, mouvement du corps et séquence de l'élan). Autant dans le monde des affaires que dans le monde du sport, il faut faire parfois un pas en arrière pour en faire deux en avant à moyen terme. Par contre, un bon professionnel enseignant de golf vous demandera quelle est votre réalité avec le golf. Par exemple, l’enseignant vous demandera le nombre de parties que vous jouez dans un été, le nombre de pratiques envisagées (être réaliste) par semaine, le temps que vous consacrerez aux exercices maison pour améliorer certains mouvements ou posture du corps, le nombre de cours que vous souhaitez prendre ou encore l’objectif spécifique que vous souhaitez améliorer dans votre partie (distance, dispersion, putting, 30-100 verges, etc).

16 juin 2017 : suite 'crainte de changer d'élan'

Un bon enseignant maximisera votre habilité à produire un mouvement plus efficace (qualité de contact, frapper le sol au bon endroit, trajectoire optimale selon vos aptitudes). Je serai également conscient de vos limitations physiques (âge, blessure, raideur, mobilité) et de votre réalité d’entraînement. Bref, je veux vous donner l’opportunité d’apprendre et de comprendre les raisons pourquoi certaines trajectoires de balles se produisent en fonction de votre élan. Parfois, je constate que c’est plus une conception du mouvement ou une conception par rapport à l’impact que le changement doit se faire. D’autres fois, ça sera plutôt un changement de posture, de position de balle, d’alignement ou du chemin de bâton dans l’espace qui sera le problème majeur. De plus, je n’enseignerai pas les mêmes éducatifs techniques avec un jeune joueur qui pratique 3 fois par semaine, versus un élève qui joue depuis 30 ans et qui ne pratique presque jamais. Un de mes objectifs est aussi de rendre un élan plus sécuritaire pour votre corps. Pour toutes ces raisons, voilà pourquoi un bon enseignant ne changera pas votre élan, mais le rendra plus fonctionnel de par ses qualités d’impact et des trajectoires de balles. N’hésitez pas à poser vos questions et exprimer vos craintes avant le début des cours.

02 juin 2017 : Le fameux 'key swing'

Il est tentant de changer de ‘key swing’ lorsque deux ou trois mauvais coups se succèdent dans une ronde de golf ou même au champ de pratique. Le ‘key swing’ se défini par une pensée que l’on conçoit du mouvement ou une sensation de notre corps que l'on cherche à reproduire lors du mouvement pour mieux performer. Par exemple, un golfeur peut se dire « si je garde les yeux sur la balle et la tête longtemps fixe au sol, même après l’impact, je vais bien frapper. » Un autre golfeur pourrait se dire : « en sentant que j’entame ma transition avec les hanches, je swing à mon mieux ». Il y a des tonnes de « key swing » qui existent en fait. Parfois on les travails avec l’enseignant au champ de pratique ou d’autres fois, on les découvre par soi-même. Non pas qu’ils soient mauvais d’en avoir pour une ronde de golf, mais il faut savoir l’utiliser et de ne pas trop en abuser !! Je sais de quoi je parle car j’ai déjà moi-même expérimenté plusieurs ‘key swing’ dans une même ronde de golf en compétition, et ce, plus d’une fois au cours de mes premières années. Par contre, pour le mieux et des résultats plus constant, je suis maintenant discipliné et capable de me restreindre à un seul et unique ‘key swing’ pour ma ronde entière. Dernièrement, la seule pensée clé de mon élan en situation de jeu est mon tempo. Rien de très technique ou de compliqué! Je sais que certains joueurs sont capables de jouer une partie de golf complète sans aucune pensée reliée à une sensation physique particulière à répéter, ou de leur rythme à avoir pour leur élan. Ce n’est pas mon cas, et ce n’est pas le cas de la majorité d’entre nous!

02 juin 2017 : suite 'key swing'

L’objectif d’un ‘key swing’ simple est de pouvoir jouer librement et également plus instinctivement. Des ‘key swing’ trop compliqués comme de maintenir un lag, faire un tel follow through ou de penser à son plan de bâton sont des exemples parfaits de pensées qui enlèvent une grande partie de votre instinct, de votre fluidité et donc, de votre naturel. Idéalement, après avoir pris votre décision sur le coup à jouer : la cible, la hauteur de la balle, la direction de la balle, le point de chute et le bâton à prendre; il n’est pas mauvais d’amener un seul et unique bon ‘key swing’ dans la zone de frappe. Pourvu que vous ne changiez pas ce ‘key swing’ plusieurs fois dans votre partie au risque de vous perdre et de ne pas assez apprécier l'essence même du jeu, qui est de JOUER au golf. Distinguez vos pratiques de vos joutes. Un est fait pour parfaire votre élan et votre progression de jeu, l’autre est fait pour jouer et s’amuser de façon décontractée. 😊

31 mai 2017 : 6ième année au club de golf l'Express.

Depuis maintenant 6 ans, c'est une fierté pour moi d’enseigner au club de golf l’Express. C’est le plus grand complexe de pratique au Canada! Et il n'est qu'à 15 minutes de Montréal. Quand on parle de site d’entraînement ouvert au public, l’Express n’a rien à envier aux grandes installations américaines telles que le Orange County National en Floride. En effet, à l'Express on y retrouve plus de 350 aires de frappe, une section complète de jeu court (putting green, chipping green, bunker green, 9 greens pour les coups entre 30 et 110 verges) et un parcours exécutif de 11 trous. De plus, les balles de pratiques sont toujours impeccables. Ce n'est pas tous les champs de pratiques qui peuvent se vanter de cet aspect! Je vous y attends donc au 1295, rang Saint-Raphaël, La Prairie, J5R 0K4. www.clubgolfexpress.ca

11 avril 2017 : Long jeu: technique versus aptitude de jeu

Dépendamment du niveau du joueur et de ses attentes, je mettrai un pourcentage d’enseignement sur la technique proprement dite (mécanique du corps/position de bâton/ séquence biomécanique) et un pourcentage sur le développement des aptitudes naturelles du joueur. Parfois, un joueur pratique trop sa technique au dépourvu de ses aptitudes. L’excellente technique d’un joueur ne veut pas nécessairement dire qu’il sera capable de jouer la normale ou en bas. Lors de tournois professionnel ou amateur, je vois souvent des élans qui ne ressemblent aucunement à Justin Rose, Tiger Woods, Jason Day ou Rory McIlroy; mais ces joueurs sont tout de même capables de jouer 68! Qu’est-ce qui distingue ces joueurs aux élans plus ou moins « technique » et les joueurs ayant une technique presque aussi bonne que les joueurs du PGA, mais qui jouent encore entre 80 et 90? Je dirais que la grande différence est l’aptitude ou la compétence (skill level) du joueur à comprendre son élan et de la façon dont il pratique au range. Il y a certes le talent naturel du joueur (*dans un autre blogue, je parlerai comment on surestime trop souvent le talent naturel comme attribut de performance).
Par un exemple concret et simplifié, je définis une technique efficace par une grip neutre, une rotation des épaules d’au moins 90 degrés au backswing, un transfert latéral du bas de corps combiner d’une rotation des hanches au downswing. Il y a évidemment d’autres éléments techniques clés, l’objectif ici n’est pas de tous les énumérer, mais de vous faire comprendre la différence entre technique et compétence (skill). Malgré l’acquisition des points techniques énumérés ci-haut, un joueur pourrait continuer de jouer 85 et non 75. Pourquoi? Leurs entraînements dans le champ de pratique ne sont pas assez orientés sur le développement des aptitudes et des compétences.

11 avril 2017 : suite

Au lieu de taper un gros panier de balles en focalisant seulement sur la technique de votre élan, prenez du temps pour pratiquer vos trajectoires de balles. Par exemple, il existe plusieurs façons d’arriver à 150 verges : balle haute, balle basse, avec un draw, avec un fade, avec un hook ou une slice, et ce, avec différents bâtons! Pratiquer ses trajectoires de balles améliorera très souvent votre plan de bâton, mais aussi votre compréhension biomécanique sur comment jouer telle ou telle trajectoire de balle. Voici d'autres éducatifs pour pratiquer le développement de vos aptitudes: prenez deux bâtons de plus pour jouer la même distance (ex : fer 6 au lieu du fer 8 pour 150 verges), tenter des élans les yeux fermés, des élans les pieds collés, des élans sur une jambe ou les pieds plus haut ou plus bas que la balle, changer de bâton après chaque coup en simulant un parcours, etc. Varier vos pratiques vous rendra plus compétent, vous serez ainsi prêt plus rapidement à bien jouer sur le vrai parcours. Bonne pratique et bon début de saison! 😊

16 septembre 2016 : Le Tempo

Élément crucial de votre élan de golf: le tempo!
Le tempo est le ratio entre le temps pris pour faire votre élan arrière versus votre élan descendant. Un ratio assez important pour maximiser votre constance et votre plan d'élan. J'ai appris à travailler le tempo avec un gadget technologique que l'on met sur le gant de golf. Après l'élan, cet outil analyse en chiffre ce ratio. Cette technologie a été utilisé par quelques joueurs du PGA. Ils ont alors pu déterminer un ratio idéal entre le backswing et le downswing. Ce ratio se situe entre 2.7 et 3.3 pour 1. Ce qui revient à dire que ça devrait vous prendre environ 3 fois plus de temps faire un élan arrière qu'un élan descendant.

Ce n'est pas par hasard si j'ai pu connaître une de mes meilleures saison de golf cet été. Je me suis entraîné principalement avec ces données de tempo pour parfaire mon élan.

Ma conclusion, tenez-vous bien, est que je vois trop souvent le golfeur intermédiaire et avancé générer un élan arrière trop lent! Le golfeur ayant un élan arrière trop lent a tendance à saccader sa transition. Lorsque la transition est saccadée, la séquence cinématique de votre élan en souffre. Je vous conseille donc d'aller au champ de pratique et d'essayer différentes vitesses d'élan arrière. Faites vous des paquets de 10-15 balles et jouez des vitesses très lente à très rapide pour votre backswing. *Essayez de maintenir la même vitesse dans votre élan descendant et non de précipiter celle-ci.

Mon interprétation est effectivement tout le contraire de ce qu'on peut lire dans la plupart des livres de golf sur la vitesse de l'élan arrière. Mais croyez moi, votre fluidité vous mènera vers une meilleure constance.

07 août 2016 : L’élan fonctionnel de Jim Furyk lui procure une carte de 58!

Ce dimanche, la ronde de golf la plus basse jamais joué dans le circuit du PGA a été réalisé par Jim Furyk! On aurait pu s’attendre à Dustin Johnson, Jason Day ou Jordan Spieth pour ce genre de record, plutôt que le bon vieux Jim Furyk et sa drive de 275 verges. Disons que c'est 50 verges de moins que Dustin et Jason! Furyk est autant réputé pour la constance de ces bons classements que pour son élan peu conventionnel !

Cette ronde de golf m’a confirmé ce que les technologies avancées dans l’enseignement de golf (principalement les launch monitor et les analyses 3D) m’ont apprises dans les dernières années. Il vaut mieux avoir un élan optimal (la fonction) qu’un bel élan (la forme). Voici ce que j’entends par un élan fonctionnel.

Premièrement, l’élan est fonctionnel lorsque les contacts sont constamment dans le centre de la face de bâton (sweet spot). Ensuite, pour pouvoir maximiser sa distance et sa précision il faut que le «smash factor» soit optimal (ratio du ball speed divisé par le club speed), que le ‘face to path’(différence entre la face de bâton à l'impact et le chemin de la tête de bâton) ait un écart minimal pour le contrôle de sa trajectoire de balle, ou encore que l’angle d’attaque convienne à sa vitesse d’élan. Ces quelques données, parmi d'autres non mentionnées, sont extrêmement importantes pour améliorer ses contacts et ainsi, maximiser sa trajectoire de balle. L’analyse 3D nous a appris la séquence optimale de l’élan (l’ordre des groupes musculaire dans le mouvement) pour arriver aux données mentionnées ci-haut. *À noter que le joueur débutant ou intermédiaire n'a pas besoin de connaître toutes ces données d'un launch monitor. Je crois par contre que l'enseignant doit en connaître les liens! *Cette technologie avancée (launch monitor) sert à vous procurer des bâtons sur mesure, mais elle sert aussi à faciliter le travail de l’enseignant. L'erreur de coaching est ainsi diminué de beaucoup depuis ces avancées technologiques!

06 août 2016 : suite sur l'élan fonctionnel

Malgré qu’on puisse s’inspirer de la ‘forme’ d’un joueur du PGA, telle que la grip, la posture ou certains points technique de l’élan. Il demeure toutefois que certains fondamentaux ou point technique, par exemple la position au sommet de l’élan arrière de Dustin Johnson ou d’Adam Scott ne pourrait être optimal pour vous. Chacun a sa propre mobilité, sa propre flexibilité, sa propre puissance et sa propre morphologie. L’enseignement porté uniquement sur la forme s’avère donc inutile.

Ce qui est impressionnant avec Jim Furyk et son coach, c’est qu’ils savaient que son élan était très fonctionnel avant l’arrivée des ‘launch monitor’ tels que le Trackman et le Flightscope. Donc rappelez-vous qu'être fonctionnel apporte de meilleurs contacts ainsi que de la constance dans vos trajectoires de balles. À l'inverse, tenter d'imiter des joueurs du PGA ou de mettre en pratique un conseil d'un livre de golf quelconque, sans savoir si ça convient à votre élan, pourrait être davantage nuisible qu'autre chose...surtout pour les joueurs jouant depuis quelques années!

27 juillet 2016 : Les 4 étapes de l'apprentissage

La majorité des élèves arrivent à la leçon avec une 1-Incompétence Inconsciente. L'élève n'a aucune idée de ce qu'il fait de pas correct. Évidement, il n'a aucune idée comment corriger son erreur.

La deuxième étape se nomme 2-Incompétence Consciente. Avec l'aide d'outils (images, éducatifs, vidéos, technologies) l'entraîneur fait réaliser à l'élève l'habilité principale à faire pour améliorer son élan. L'élève connaît maintenant mieux sa grande lacune; que ce soit sa posture, son alignement, sa position de balle, un point technique, etc. Dès lors, le joueur(euse) associe mieux son incompétence technique et/ou fondamentale à son gros coup raté ou son inconstance.

La troisième étape est la 3-Compétence Consciente. L'élève devient conscient du processus d'amélioration, il le met en place volontairement car il saisi les liens techniques/ fondamentaux qui nuisaient à son élan. L'habilité n'est toutefois pas encore naturelle car le joueur doit y penser pour qu'elle se produise. À noter qu'il est bon de comparer ses anciennes photos/vidéos pour réaliser plus facilement la progression de son mouvement.

Finalement, la quatrième étape est la 4-Compétence Inconscience. Après plusieurs répétitions et frappe de balles, les mouvements se font naturellement sans trop y penser. L'habilité est assimilée sans réflexion. Comme ici, le fait d'avoir écrit ce texte par l'entremise de mon clavier d'ordinateur. Mes doigts, donc mon cerveau, n'ont plus à chercher les lettres consciemment sur le clavier pour produire un texte. Tout cette compétence s'est fait inconsciemment.

07 juin 2016 : Journée Trackman et FocusBand le samedi 18 juin.

Il ne reste qu'une place de disponible sur les 10 places totales lors de cette journée. Une chance unique d'être avec deux professionnels de la CPGA pour une séance d'une heure en privé. Nous analyserons votre élan avec un Trackman (launch monitor le plus performant sur le marché) et votre niveau de concentration avec le FocusBand (mesure l'activité cérébrale lors de l'élan).
http://trackmangolf.com/ et http://www.ifocusband.com/

Valeur réelle de la séance: 250$
Notre prix: 120$
Faites vite! :)


28 avril 2016 : La progression technique

On dit que reprendre la bicyclette après 5 mois n'est pas si difficile. Mais reprendre le golf après 5 mois de congé est une autre histoire. Le golf est entre autre un sport technique, de coordination, d'équilibre et de puissance. Nul besoin d'une force brute comme Louis Cyr pour driver 300 verges. Il faut plutôt une bonne coordination du haut de corps et du bas de corps pour potentialiser son élan. De plus, une admirable dextérité et une bonne anticipation sont nécessaire pour bien jouer aux abords des greens. Voilà pourquoi le bicycle est plus facile à reprendre!

Pour toutes ces raisons énumérées ci-haut, je vous conseil donc d'être patient en ce début de saison. En pratiquant bien et en étant moins orgueilleux à court terme, je vous garantis une amélioration dans les semaines suivant les cours. Lorsque les points clés sont compris et que les repères personnels sont assimilés, les bons coups arrivent à un pourcentage plus important qu'avant.
Soyez dans le processus et amusez-vous, :)

13 mars 2014 : Les enseignants charlatans!

Gros titre qui attire l’attention, n’est-ce pas!?
On me demande parfois pourquoi la pratique du golf et les leçons sont assez coûteuses à prendre. Le golf est effectivement un sport plus dispendieux que le soccer, le baseball ou même l’hockey pour la majorité des amateurs. Cependant le marché étant ce qu’il est, on remarque depuis quelques années un ajustement des prix vers le bas pour les parties jouées. La compétition entre les clubs de golf, les regroupements de terrains (formule PAR, club Links, etc.,), la popularité du golf pour la classe moyenne et les juniors ont fait descendre le prix moyen d’une partie au courant des dernières années.

Mais pourquoi les prix des leçons de golf stagnent ou grimpent quelques peu?

Je vais énumérer quelques raisons pour valider le coût de ces dites leçons.

-On ne devient pas enseignant simplement en lisant quelques livres de golf ou en visionnant des capsules golfiques à Golf Channel. La formation d’enseignant professionnel (CPGA pour moi) requiert des formations coûteuses chaque année pour être formée comme «Enseignant Débutant, Enseignant Intermédiaire, Enseignant Nouveaux Compétiteurs, Enseignants Élites, etc.». C’est en quelque sorte une formation continue que l’Association des golfeurs professionnels du Canada oblige à ses membres enseignants. L’objectif est d’être apte à enseigner à tout golfeur et golfeuse de tout niveau. Certaines formations sont obligatoires, tandis que d’autres sont optionnels dépendamment de la direction et des objectifs du professionnel.

-La leçon, mais aussi le suivi. Malgré que je charge pour des leçons de 50 minutes à une heure, le suivi du cours continue pour moi arrivé à la maison. Je trouve important d’envoyer une fiche d’entraînement et d’éducatif à mes élèves (par courriel la plupart du temps) pour qu’ils sachent sur quoi s’entraîner et développer dans leurs séances autonomes.

13 mars 2014 : suite...

Je passe en moyenne de 20 à 30 minutes après la leçon pour envoyer un résumé de cours(éducatifs, analyses vidéos, photos ou des aspects physiques et mentaux). Mon but premier est que mon élève chemine à son mieux et le plus rapidement possible. Il faut par contre se rappeler que le golf est un long voyage amusant!

-L’expérience et le «background de l’enseignant». Certains enseignants ont la réputation d’avoir fait leur preuve au sein de l’AGP et du CPGA au fil des années, d’autre au sein des sports-études et des programmes scolaires, ou encore par un «bouche à oreille» de leur excellente pédagogie. Pour ma part, je me tire très bien d’affaire avec mon C.V golfique comme compétiteur, mais aussi par mes fonctions d’enseignant dans les programmes de golf scolaire (Cégep et secondaire) et aux privés. De plus, mon expérience universitaire (ancien membre et capitaine du Rouge et Or au sein de la meilleure équipe canadienne universitaire depuis quelques années (par ses championnats remportés, la qualité de son programme, des technologies à sa disposition et du coaching staff). Mon deuxième baccalauréat en enseignement présentement en cour me donne une certaine notoriété additionnelle. Pas besoin d’ajouter que toutes ces formations m’ont coûté un bon montant! Je ne suis pas devenu un bon enseignant et un bon compétiteur par la simple lecture de livres de golf!

Je considère donc que mon expertise d’enseignant mélangé à mon haut niveau de compétiteur a une certaine valeur. Méfiez-vous des enseignants qui chargent 30$ sur tuango! Sinon, demandez leur parcours golfique et leurs formations! D'un autre côté, selon les statistiques du CPGA, 4 élèves sur 10 changent de professeur de golf l’année suivante. Pour être certains que votre futur enseignant répond à vos besoins, posez-lui des questions sur son curriculum et comment il fonctionnera dans votre progression. Vous serez peut-être plus longtemps avec le même enseignant!

16 février 2013 : Entraînement dans le sud...

Ce ne sera pas en tant que joueur mais bien en tant qu'entraîneur cette fois-ci que j'aurais la chance de partir 2 semaines en Floride au mois de mars. Tout d'abords, j'irais encadrer un élève assidu et passionné pour lui faire part d'un entraînement hebdomadaire assez complet (statistiques, technique, physique et stratégique). Nous partirons du 1er au 8 mars dans la région de Fort Lauderdale.

Je retournerai en Floride, près de Jacksonville, à la fin mars (29 mars au 6 avril) pour coacher mes élèves juvéniles qui font parties de la concentration golf du collège Charles-Lemoyne.

Au point de vue personnel: J'ai recommencé à intégrer mon entraînement technique de golf (après 3 mois de congé nécessaire) au sein de mon entraînement physique. Mes séances à la ShopCrossfit (2-3 fois semaine), au gym (2-3 fois semaine) et le hotyoga une fois par semaine ne seront que bénéfique dans mes futures exercices techniques. Moins de limitations physiques=moins de limitations techniques! ;)
J'anticipe une bonne deuxième saison de compétition chez les professionnels de l'AGP.

14 septembre 2012 : Entraîneur de la relève...

Je suis fier d'entraîner des jeunes passionnés et élites issus des circuits scolaires. Depuis 2 ans je suis l'entraîneur en chef des Géants de Saint-Jean-sur-Richelieu (équipe collégial) et, depuis une semaine je me suis également investi dans le sport-études du collège Charles-Lemoyne de Longueuil.

Si vous tenez aussi à encourager la relève de notre région, je vous invite à vous inscrire au tournoi-bénéfice du 7 octobre prochain au club de golf de St-Jean. Cette journée servira à amasser des fonds pour les juniors du club de golf de St-Jean ainsi qu'aux golfeurs élites (les Géants) du Cegep de St-Jean. Il suffit de m'écrire ou de m'appeler pour réserver! Seulement 75$ pour le golf, cart et souper!!

03 septembre 2012 : Champion de la Coupe Callaway

J'ai remporté jeudi dernier mon deuxième tournoi professionnel de l'AGP. Le tournoi était de formule «Match-play». Il a donc fallu que je battre 5 joueurs en l'espace de 3 jours pour mériter le trophé de la Coupe Callaway.

Voici plus de détails (journal de Montréal) de ce tournoi:

http://www.journaldemontreal.com/2012/08/30/champagne-est-le-premier-champion-de-la-coupe-callaway-golf--a-mirabel

31 juillet 2012 : une ronde de 63

Lundi dernier j'ai établi 4 nouvelles marque personnelle dans ma partie. Soit ma meilleure ronde de golf (63), mon meilleur neuf trous (29), le plus grand nombre de birdies dans une partie (9) et le moins de roulés en 18 trous (26).

Une ronde comme ça j'en prendrais plus souvent!! :)



27 juin 2012 : Première victoire professionnelle!

Je suis très heureux d’avoir pu casser la glace dès mon deuxième tournoi professionnel au sein du circuit québécois. Je ne cacherais pas que cette victoire m’enlève un certain poids sur les épaules. Merci pour les commentaires que j’ai reçus cette semaine. C’est toujours agréable d’être supporté!

Bien qu’une victoire soit dans mes objectifs de golfeur professionnel, je garde la mentalité que le golf reste un sport où on doit simplement s’amuser et donner le meilleur à chaque coup. Savourer chaque moment d’un parcours est mon objectif premier! La victoire, les bourses, les trophées, la gloire de gagner ne sont que les résultats obtenus suite à un bon processus et un bon déroulement de mes exécutions lors d’un tournoi. Ces résultats glorieux sont très agréables à vivre, mais ils restent tout de même hors de mon expertise si je ne me concentre pas sur les vraies choses dont j’ai pleinement contrôle.

Mes moyens, mon plan émotionnel, mon plan mental, mon plan physique et mon plan technique demeurent des élèments dont je suis capable de contrôler. Se concentrer sur ces facettes de processus amènera des bons résultats sans qu’on s’en aperçoive!

Le 3 juillet je tenterais de me qualifier pour le Canadien Open RBC (tournoi du PGA) au club de golf l’Épiphanie. Le gagnant obtient directement un laissez-passer au tournoi, tandis que 15% des meilleurs résultats suivants auront droit de se présenter à l’étape finale de qualification à Hamilton.

J’ai également un Pro-Am au club de golf Elm Ridge le 5 juillet. Mon prochain tournoi sur le circuit Callaway sera le 19 juillet au club de golf du Grand Vallon à Sainte-Anne.
J’ai ajouté quelques liens (le circuit AGP, articles de journaux, etc,) sur mon site. Dans l’onglet «Profil», ensuite cliquer sur «Liens» pour tout voir ça!

Bon golf, l’été ne fait que commencer!

30 avril 2012 : Une belle semaine à Orlando

Durant la semaine du 21 au 28 avril, je suis parti avec 2 amis et collègues de travail pour une semaine intense de golf à Orlando. Ce sont également 2 de mes élèves passionnés qui veulent améliorer grandement leur partie!! On a eu une semaine magnifique, autant grâce à la température que de la qualité des terrains qu’on a pu jouer. 3 parcours étaient situés sur le site de Walt Disney. Tout d'abord, nous avons foulés le parcours du Disney’s Osprey Ridge. Un terrain côté 4 étoiles et demi par Golf Digest.

Nous avons ensuite joué les parcours du Disney’s Magnolia. Nous avons pu jouer les deux 18 trous qui s’y trouvent. C’est un parcours que les joueurs du PGA compétitionnent chaque année pour la fondation du «Children's Miracle Network Hospitals Classic.» Les conditions de terrains étaient parfaites. Les verts roulaient à 11 et les fairways étaient du tapis!! Et une trappe de sable en forme du visage de Mickey Mouse!

Notre visite des plus beaux parcours d’Orlando ne s’est pas arrêté là! Malgré la difficulté des greens (par leurs vitesses et leurs dénivellations), le parcours de golf du «Celebration golf club» en banlieue de Kissemmee est à faire absolument. Ce fut également le dernier terrain de golf dessiné par le légendaire architecte Robert Trent Jones.

Le lendemain, nous avons mis les pieds au «Orange County National ». Considéré comme l’une des 7 merveilles golfiques en Amérique pour l’espace de pratique et de jeux. C’est un terrain que j’ai pu jouer et pratiquer à plusieurs reprises au cours des 4 dernières années. Il a été notre site d’entraînement privilégié des 2 premières années du «programme hivernal en Floride du «Rouge et Or golf».»

30 avril 2012 : suite...

. Le dernier terrain de golf de la semaine a été le fameux «Southern Dunes». Un autre beau parcours de golf où j’ai pu jouer quelques fois. Le layout est impressionnant et les conditions encore une fois irréprochable!

Si vous hésitez entre la plage et le golf dans une certaine belle journée typique d'Orlando, allez jouer Southern Dunes. Vous y trouveriez plus de 182 trappes de sables sur les 18 trous seulement!! Vive la plage et le golf dans une même activité.

Après une semaine intensive à jouer des parcours relevés, je me sens maintenant prêt à entamer ma première saison professionnelle au Québec. Vous pourrez suivre l’évolution de ma saison de compétition 2012 au sein de l’AGP sous l’onglet «Tournois». Et n’oubliez pas aussi que je suis disponible pour améliorer votre golf! Allez voir mes tarifs dans la section «Cours».

21 février 2012 : Phil Mickelson...comme le bon vin californien!

Quelle belle fin de ronde finale encore nous avons eue droit en fin de semaine dernière au championnat Northern Trust Open en Californie. L’issu s’est terminé avec un roulé de 43 pieds pour le birdie de Bill Haas devant Phil Mickelson et Keegan Bradley au premier trou supplémentaire. Phil venait tout juste de gagner le AT&T Pebble Beach Pro Am la semaine auparavant. Un terrain dont j’ai eu l’opportunité de voir et parcourir l’an passé! Le plus beau parcours à l’œil qu'il m’a été donné de voir jusqu’ici.

Parlons du gaucher californien. Phil Mickelson aura 42 ans cet été. Il a signé sa 40e victoires sur le PGA tour au AT&T Pebble Beach il y a 10 jours. Biographie vite faite : Phil a rentré professionnel en 1992 (22ans) sur le circuit américain. Il ne remporta son premier tournoi majeur (Masters en 2004) que 12 ans plus tard! Malgré tout son talent, il a dû être patient et persévérant. Depuis quelques années, Phil s’est mis à l’entraînement physique et les résultats sont venus s’ajouter à sa longue liste victorieuse en carrière. Depuis 2004, il a remporté 3 autres Masters et un championnat de la PGA. En ce début de saison, Phil a démontré qu’à 41 ans il n’avait rien à envier aux jeunes loups de la début vingtaine qui sortent des NCAA. Il est au dessus de la moyenne de la PGA pour la distance des coups de départ, souvent même dans les plus longs cogneurs lorsqu’il est en grande forme une semaine donné.

Mickelson est un joueur exemplaire qui prouve à beaucoup de golfeurs qu’ils peuvent atteindre leurs pleins potentiels en vieillissant, et non pas seulement dans la vingtaine ou la jeune trentaine comme bien d’autres sports. Au golf,la perception de la partie, les émotions mieux contrôlées avec le temps, la connaissance de son élan, l’expérience de chaque partie et des tournois joués et évidemment, l’importance de maintenir une bonne forme physique contribuent à notre amélioration tout au long de notre vie golfique. Si la passion y demeure évidemment…

21 février 2012 : suite

Le golf est un sport merveilleux où aucun adversaire ne peut limiter tes capacités et ton talent. Un sport sans accrochage, sans obstruction, ni de mise en échec par un adversaire pesant 50 livres de plus. Je n’enlève rien aux autres sports, je les aime tous pour la majorité soit dit en passant, mais quoi demander de mieux comme sport (certains le pratiquent comme loisirs) pour y jouer et de pouvoir s’améliorer aussi longtemps…!

Sur ce, faites d'autres sports et/ou allez au gym! :)

28 novembre 2011 : Début de mon entraînement hivernal

Après un mois d'entraînement Crossfit, je débute dès cette semaine mes pratiques de golf intérieures. J'ai d'abords attendu que mon corps s'adapte aux exigences du Crossfit! En langage familier, disons que ça «raque» les muscles ce type de training!! Je n’aurais été capable de frapper des balles durant mes premières semaines d’entraînement physique. Cette façon de faire de Philippe Boisclair et Dominique Rondeau (entraîneur certifié Crossfit) est directement en corrélation avec ma philosophie d'entraînement. C’est un «système d’entraînement qui combine la force musculaire et cardiovasculaire, l’endurance, la flexibilité, la puissance, la vitesse, la coordination, l’agilité, l’équilibre et la précision.» Quoi demander de mieux pour un athlète qui cherche à combler chaque facette de ses aptitudes physiques!

En plus de cet entraînement physique à raison de 3 fois par semaine (j’espère pouvoir me rendre à 4 d’ici peu), je m’impose au minimum une séance de Hot Yoga par semaine. Sans compter mes parties d’hockey que je joue en une semaine! Disons que j’ai des semaines occupées en fait de sport, mais c’est ce qui me permettra d’être à un niveau supérieur lorsque ma saison de golf professionnelle débutera en avril 2012.

Je ne néglige pas non plus mes entraînements psychologiques, car comme préconisais Bob dans les Boys 2, la dureté du mental est primordial pour accéder au niveau supérieur et rivaliser avec les meilleurs de notre domaine. Programmation mentale, visualisation, méditation et lâcher-prise, voilà sur quoi je mets des efforts importants pour y arriver!

En terminant, je fait part de mon opinion personnelle concernant le club de golf St-Jean qui deviendra semi-privé dès l'an prochain. Je suis bien heureux que le club s’ouvre davantage aux non-membres. La compétition entre les terrains de la région étant féroce depuis quelques années, cela sera de bonnes augures pour le golf de St-Jean. Il pourra ainsi faire découvrir son

28 novembre 2011 : suite...

terrain à une nouvelle clientèle. Les membres ne perdront pas vraiment leurs privilèges sur leurs heures de départ et les priviléges associés (tournois des membres, aires de pratiques, leurs actions, etc). Les non-membres couvriront une partie des dépenses dont le terrain a besoin. Ce qui permettra de garder un terrain de qualité. Plus d’argent pour les employés de terrain, pour les rénovations du parcours, les imprévus (exemple de l’inondation de 2011) et les dettes à rembourser. Je crois que c’est le chemin le plus logique à prendre pour le moment.

22 octobre 2011 : Un été qui m'a fait réaliser...

Bonjour, me voilà de retour...:)

En revenant de la Floride, où j’avais passé près de 5 mois à compétitionner à un haut niveau professionnel, je m’étais donné un recul de la compétition pour les mois suivants. Non pas que la motivation des tournois n’y était plus, les défis et la compétition sont toujours profondément encrés en moi, mais ce recul je devais le faire en raison d’un manque financier et de revenu stable.

Pour la première fois en 11ans, je ne suis pas été membre nulle part dans un club de golf. J’ai quand même joué une vingtaine de parties de golf dans la province. Fait marquant et un peu surprenant, j’ai réussi à jouer 13 parties consécutives à la normale ou mieux! 10 de ces joutes ont été jouées sous le par et les 3 autres à la normale. Ceci est pour moi un record personnel. Je ne crois pas avoir déjà dépassé 4 ou 5 parties de suite sans jouer en haut du par auparavant!

Ce que je retiens de cet été et de mes performances exécutives (hors tournois) :
Le fait d'avoir eu une entente avec le terrain de golf L’Express (situer à Laprairie) à partir du mois de juillet m'a permis d'enseigner et de pratiquer dans ce magnifique centre d’entraînement. Cela me convenait beaucoup, car comme je l’avais mentionné dans mon dernier blogue j’avais grandement besoin d’améliorer certaines lacunes techniques. Avec l’aide de mon bon ami et entraîneur Mathieu Paradis, j’ai pu travailler très fort sur mes faiblesses mécaniques.

Contrairement aux 5 mois passés en Floride, je n’ai presque jamais pratiqué mon putting au cours de l’été! Je me suis grandement concentré sur mon élan complet. Malgré cela, je crois avoir eu une de mes meilleures saisons de putting!

Pourquoi? La raison est fort simple...tout comme le reste de ma partie, je jouais avec l’idée de m’amuser et de simplement mettre la petite balle blanche dans un trou de 4 pouces et demi!

suite...

12 juillet 2011 : Mise à jour estivale

Les mois d’avril et de mai ont été ponctués de haut et de bas. Malgré mon mauvais résultat de 78 à ma qualification pour le US Open en Floride, j’en retire une excellente expérience. J’étais arrivé relativement confiant sur le premier tee en raison de 3 tournois où j’avais joué moins 2 à chaque occasion sur mes 4 derniers tournois les semaines auparavant. Mon dernier tournoi avant mon retour au Québec a été cependant plus difficile avec un score de 157 (78-79).

La réalité étant parfois difficile a accepté par moment, je n’ai pas eu le choix de revenir au Québec, et d’accepter un recul sur mon rêve de golfeur professionnel de compétition. Il s’en venait presque impossible d’essayer de vivre avec le budget qu’il me restait pour continuer les tournois et les qualifications prévues. Les dépenses d’inscriptions, de déplacements, d’hébergement, de coaching et d’équipement étaient trop élevées pour mon compte en banque!

Je n’ai pas mis une croix définitive sur mon rêve d’accéder au sommet du golf professionnel américain. Je parle plutôt de recul sur les compétitions pour le moment. Je recherche présentement un emploi dans mon domaine d’études. Faites-moi signe si vous avez des contacts dans le monde politique et de communication! ;)

Après avoir mis de côté l’élément technique de ma partie pendant presque 2 ans, j’en profite maintenant pour améliorer certaines lacunes qui m’empêchaient de jouer à mon meilleur sur de longue séquence, à plus forte raison sous pression. Je continue à voir régulièrement mon entraîneur Mathieu Paradis. Ce dernier enseigne au club de golf La Tempête à Québec, en plus d’être assistant-entraîneur au sein du Rouge et Or golf de l’Université Laval.

Merci de me suivre sur mon blogue….Profitez des belles journées pour vous amuser sur les beaux terrains de golf du Québec. À bientôt.

N.B : Si vous voulez suivre des cours de golf, gênez vous pas de me rejoindre!

08 avril 2011 : Sur la bonne route...

J'ai joué 2 tournois depuis mon dernier blogue.
Tout d'abords, j'ai compétionné au «March Broward» les 22 et 23 mars. Ce tournoi se tenait sur les allées du Jacaranda, mon terrain membre pour l'hiver. J'étais en bonne posture après ma première ronde, ayant joué 72. Le meneur se trouvait seulement à 3 coups (69). Ma deuxième ronde avait bien commencé, avec un pointage de 36 sur l'allée. Mais 2 malchances m'ont coutés beaucoup de coups sur le deuxième neuf. Je dis malchance car mon coup de départ au 10ième trou s'est arrêté dans un fairway bunker, mais ce dit «fairway bunker» disposait de l'herbe longue à l'intérieur!! Un concept architectural que j'ai jamais compris sur un terrain de golf! Ma balle arrêta donc sa route entre une touffe de gazon et le sable....balle injouable! Résultat double boguey. Au 15e trou, mon deuxième coup (je tenta un «low shot» entre les palmiers) bifurqua sur un de ceux-ci et fini hors-limite! Résultat quadruple boguey! Je fini donc le tournoi avec un cumulatif de 72-76, bon pour une 28ième position.

Mon autre tournoi (Lake Worth Classic) s'est déroulé au Fouintains Country club. Mes séances de putting des derniers jours ont portés fruits à ce tournoi. Je n'ai pas sorti ma «A» game comme dirait certains golfeurs américains, mais la qualité de mon jeu court m'a sauvé quelques coups. J'ai donc pu m'en sortir avec un pointage de 69. J'ai terminé en égalité en 7ième position, et bon pour être dans les bourses payantes!

Je suis de plus en plus confiant que mon jeu est de niveau à jouer des pointages très bas (bas et milieu 60) quand je joue ma «A» game, et que je puisse m'en sortir avec des pointages près du par et en bas (comme ce 69 au Fouintains) avec ma «B» game. Tout réside dans un jeu court fiable et un mental d'acier! ;) Je ferais 2 tournois la semaine prochaine...à bientôt

14 mars 2011 : Premier chèque!

J'ai joué mon deuxième tournoi du minorleague le vendredi 11 mars au club de golf Woodmont (Cypress). J'ai terminé en égalité en 20ième position. Ce qui a été bon pour un gros chèque (mon premier d'ailleur) de 69$!
Malgré le fait que j'ai pris 10 fairways et 14 verts en régulation, je n'ai pu faire mieux qu'un 74. J'ai fait 35 putts, dont 3 en dedans de 4 pieds ratés!
J'avais pourtant améliorer mes coups roulés ces derniers jours, mais faut croire que j'ai encore du chemin à faire! Le reste de ma game (drive, coups de fers, jeux courts) est à un niveau qui me permettrais de remporter chaque tournois! Mais comme les américains aiment le dire :«Drive for show, putt for dough!»
Mon prochain tournoi se tiendra à mon terrain membre (le Jacaranda) les 22 et 23 mars.

16 février 2011 : Commentaire suite à mon premier tournoi...

Mon baptême professionnel n'a pas été des plus facile. J'ai joué 77-81 sur un terrain (Bink Forest) que je considère le plus difficile que j'ai eu à jouer en compétition. J'avais grandement confiance en toutes les facettes de mon jeu, mais il va me falloir quelques tournois avant d'avoir une certaine zone de confort. C'est cliché à dire, mais c'est une réalité: l'expérience ne s'achète pas!
La preuve est que mes 3 parties suivante hors-compétition ont été de 71-69-72 sur 3 différents terrains (Inverarry, Carolina et Jacaranda). Je me laisse donc quelques tournois avant de prendre un rythme dans la compétition professionnel. Je suis persuadé que ma patience et ma persévérance saura me payer un jour ou l'autre. Le secret est de se laisser aller dans le processus et les choses qu'on peut contrôler! :)

15 janvier 2011 : Installation

Je me suis mis membre au club de golf Jacaranda. Ce sont des abonnements mensuel et spéciaux que le club de golf peut faire aux professionnels. Le club offre 2 beaux parcours de 18 trous. Mon abonnement comprend les installations de pratiques, les balles à volonté au champ de pratique et les droits de jeux.

Je progresse de façon constante après mes 2 premières semaines ici, mais je dois particulièrement renforcir mon jeux court et l'aspect mental de ma partie (routine, confiance, imagerie mentale et mon processus) avant de me lancer dans mon premier tournoi professionnel. J'ai acquis une bonne dose d'expérience en compétition ces 8 dernières années. Ce ne sera donc pas une bonne raison de m'inscrire à un tournoi juste pour me plonger dedans, et ainsi payer un bon montant seulement pour prendre l'expérience du tournoi. Lorsque je m'inscrierais à ma première compétition américaine, cela voudra dire que j'ai pleinement confiance à tous les aspects de ma partie.

Pour l'instant je pratique fort et je fais des bonnes séances d'introspections! L'aspect psychologique fait toute une différence à ce niveau, et principalement sur les roulés!

04 janvier 2011 : En Floride...

Dans la poursuite de mon cheminement professionnel, je me suis exodé pour quelques mois de mes racines québécoises pour compétitionner en sol américain. J'héberge présentement dans la ville d'Hollywood, soit à 15 minutes de Fort Lauderdale. Je consacrerais mes premières semaines aux entraînements et à quelques parties d'exhibitions avant de faire de la compétition. J'envisage de faire mon premier tournoi vers la fin janvier. Je participerais au minorleaguegolf de la Floride. Ce sont des tournois d'une ronde ou deux, et qui sont présentés à 2-3 reprises (sur différents terrains) par semaine. Donc ça me laisserait 3-4 rondes de compétitions par semaine pour l'hiver. Le calibre est très relevé. Quelques Québécois y jouent également dans ce circuit.

Je donnerais plus de détails et de nouvelles dans mon blogue au courant de l'hiver que je ne l'ai fait au courant de l'automne. Étant donné qu'il y aura plus d'actions dans ma carrière professionnelle et que mes études sont finies :). Gênez-vous pas pour m'écrire...
à bientôt,
Marc-André

09 septembre 2010 : Résumé de ma qualification du Canadien Tour

Je reviens tout juste de ma qualification à Burlington (Ontario), et cet évènement a été ma plus grande expérience de compétition.

J'étais parti vers Hidden Lake golf club avec un bon sentiment de confiance, de désir et de lâcher-prise. Je venais tout juste de jouer moins 17 en quatre rondes hors compétition avant mon départ (4 rondes consécutives de 67 sur 3 terrains différents). Ayant joué ces bons résultats avec un esprit calme, patient et surtout en m’amusant, je m’étais donc préparé à vivre ces états d’esprit lors de ma qualification.

Je suis arrivé 5 jours d'avance pour me familiariser avec l'environnement et le terrain. Cela m'a été profitable, car c'était la première fois que je jouais un parcours dont l'herbe haute s'élevait de 6 à 8 pouces aux abords des allées et des verts. J’ai donc pu profiter de ce temps pour parfaire certains coups d’approche que je n’avais à_peu_près jamais pratiqué auparavant.

J'ai joué 72-75-74-74 (plus 11) lors de mes quatre rondes de qualification, ce qui a été insuffisant pour me procurer ma carte à temps plein (coupure à moins 1) et également une carte d’auxiliaire sur le circuit (coupure à plus 3). Je repars cependant la tête haute, car mon jeu ne cesse de s'améliorer, et le fait d’avoir évolué avec du calibre international m'a prouvé que je pourrais rivaliser avec eux en adoptant une meilleure stratégie de parcours et en améliorant la précision de mes coups de départ.

Je me concentre présentement sur mes études, car je suis en fin de baccalauréat, je me laisserais ainsi du temps avant de prendre une décision sur ma prochaine qualification professionnelle.

Je remercie tous ceux qui m’ont encouragé avant, pendant et après ma première expérience de golf professionnel. C’est toujours fort apprécié de recevoir de votre support.
Bonne fin de saison à tous et à toutes… :)

14 août 2010 : Mes 5 dernières parties me donnent confiance...

Après avoir travaillé plusieurs éléments psychologique et stratégique de ma partie, ainsi qu'un élément technique des plus importants pour tous les golfeurs et golfeuses (soit le rythme), j'ai pu avoir des résultats plus que satisfaisants au courant des 2 dernières semaines. Des rondes de 66-72-69 à St-Jean, une ronde de 67 au Royal Bromont et une ronde de 68 à Farnham. La constance, voilà un terme fort important pour espérer gagner sa vie au golf professionnel!
Facile à dire plutôt qu'à faire, mais le meilleur moyen d'arriver à une constance et jouer à son meilleur est de faire chaque coup dans le moment présent; sans réfléchir et anticiper les résultats futurs, sans penser aux anciens coups ratés et surtout aux pointages qu'on pourrait jouer si jamais je fais un par ou birdie à tel trou!!

Voilà une des bases du golf et de la vie! :)

04 août 2010 : Réhabilitation

J'ai pu guérir ma tendinite à mon épaule après un bon repos de 2 semaines sans golf. Des séances d'ultrasons, de massages et d'exercices précis m'ont énormément aidé. Je conseille à tous golfeurs de consulter un spécialiste de la santé, pricipalement pour leur réhabilitation physique concernant la douleur des tendons, des ligaments, des maux de dos, des entorses ou simplement pour les muscles fatigués. Beaucoup de ces professionnels s'offrent à nous (massothérapie, orthothérapie, physiothérapie, chiropraticien, etc,) et permettent ainsi un retour plus rapidement à nos occupations physique, dont le golf!
Un bon retour au jeu pour moi depuis cette petite convalescence, car j'ai joué 71 à Inverness et un 66 à St-Jean cette semaine. Il me reste un gros 3 semaines avant ma qualification professionnel...à suivre :)

22 juillet 2010 : De la grande performance pour 2 juniors du club de golf de St-Jean

Je souligne ici la belle performance de Raoul Ménard au championnat junior provincial qui vient de prendre fin au club de golf le Lorette à Québec. Il a remporté le tournoi avec un cumulatif de moins 10 (dont une ronde de 66 et une autre de 68) pour les 4 joutes de compétition. Une très bonne saison pour lui, car il avait également gagné un CN Futur Links à Winnipeg il a 4 semaines. Disons que ça m'oblige à être en forme lors de mes prochaines parties à 1$ du trou avec lui! Chez les filles, c'est Élyse Archambault qui a gagné le même tournoi aujourd'hui avec un cumulatif d'égalité à la normale pour les 3 rondes de championnat et...par 9 coups d'avance sur la 2e! Une nette domination des joueurs junior du club de golf de St-Jean...il y a de quoi être très fière de notre relève! Bravo!

22 juillet 2010 : Championnat amateur provincial

Le championnat amateur provincial présenté par le club de golf le Ki-8eb s'est terminé samedi dernier. J'avais bien entamé mes deux premières rondes, malgré des résultats sans éclats (73-75), en prenant 14 et 15 verts en régulations, et des drives entre 310 et 330 verges, et majoritairement en plein centre de l'allée (12 allées sur 14 la première journée, et 11 allées sur 14 la deuxième journée). C'était deux bonnes journées de Driver disons! Mais je n'ai pu capitaliser avec mes roulés (34 roulés et 36 roulés). Sans donner l'excuse de ma tendinite à l'épaule droite qui m'est apparut durant le tournoi, et qui m'oblige présentement à prendre congé de golf pour une dizaine de jours, ma troisième ronde a été de loin la plus difficile de mon été, avec seulement 6 verts en régulations et 4 allées...et un 78 comme résultat. Je termine donc le tournoi en égalité en 25e position. Je garde toujours confiance pour les championnats canadiens au mois d’août

13 juillet 2010 : Mise à jour des dernières semaines

Bonjour, Depuis l’ouverture de mon site internet, j’ai fait deux tournois amateurs sur la scène provinciale. J’ai joué l’Alexandre de Tunis au Royal Ottawa les 4 et 5 juillet. J’ai terminé au 31e rang avec des cartes de 76 et 75. J’avais eu 4 semaines d’inactivités de compétition avant ce tournoi, et cela a paru dans mon jeu. Dû au fait que je jouais très bien hors compétition, quelques parcours sous les 70, une certaine appréhension s’est manifestée dans mon jeu à Ottawa. Je retiens cependant la grande progression de mon putting, une facette de mon jeu que je travaille sans relâche depuis un mois. Mon deuxième tournoi fut le Duc de Kent au Royal Québec les 9 et 10 juillet. Deux rondes de 72 m’ont fait terminer en 12e position sur 140 golfeurs. Malgré deux rondes identiques à ce tournoi, j’ai joué la première ronde avec 15 verts en coups réglementaires et 33 coups roulés, tandis que ma deuxième ronde s’est jouée avec 13 verts en coups réglementaires et 29 coups roulés. Un pas dans la bonne direction! Cette semaine s’amorcera la dernière étape de la Triple couronne du circuit provincial, avec le championnat amateur du Québec au club de golf Ki-8eb à Trois-Rivières. Un terrain que je n’ai eu l’occasion de jouer qu’une fois depuis mes débuts golfiques, mais que j’entends parler qu’en bien! Une bonne performance dans ce tournoi de 3 rondes me permettra de me faire une place pour le championnat canadien amateur dans un mois. J’apprécie toujours les commentaires que je reçois de mon site internet, je ne cacherais pas que c’est toujours agréable de recevoir vos compliments et vos commentaires. Merci et bon golf! :)

15 juin 2010 : Mise en ligne officielle du site Internet

Bienvenue sur mon site Internet officiel! C’est à travers ce blogue que je vous ferai part de mes impressions à la suite de mes tournois, de mes péripéties golfiques et de quelques autres commentaires. Je vous invite aussi à consulter chaque parcelle de ce site : vous y découvrirez mon cheminement, mon environnement social dans ce fameux sport, et plein d’autres informations relatives à la poursuite de mon rêve. J’ai conçu ce site car j’entamerais bel et bien l’aventureuse route vers le circuit professionnel de golf à l’automne 2010. J’ai la passion, l’encadrement idéal et le potentiel pour arriver à la destination que j’ai depuis près de 10 ans, soit la route vers la PGA. La première étape de ce cheminement commencera par une qualification au circuit professionnel canadien au début septembre 2010. Je tenterais effectivement de me qualifier sur le Canadien Tour au Hidden Lake golf club, près de Hamilton en Ontario. La qualification aura lieu le 1er septembre. Si vous avez des questions ou des suggestions à partager, n’hésitez pas à m’écrire dans la section Contact.

Merci et bonne visite !

15 juin 2010 : Mise en ligne officielle du site Web

Mise en ligne officielle du site Web

00 0000 :

Partenaires

LP Media - Services Web Club de Golf L'Express Club de Golf St-Jean